Des photographies qui dorment dans un carton sont un peu à l’image d’un visage qu’on cacherait dans ses mains

C’est pourquoi j’ai choisi de les mettre à jour, sens propre et figuré. Occasion de me souvenir de moments partagés souvent hors du commun et rattachés à des petites histoires personnelles qui me tiennent à cœur et que je raconterai au fil du temps.

C’est une sorte d’album de famille où les amis, qui parfois ne sont plus là, continuent d’exister à travers leurs images. L’envie n’est donc pas de me montrer mais de restituer le talent de ces artistes et photographes qui ont partagé et partagent encore ma vie.